Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Règlements : carte-bancaire (sécurisé), chèque, PayPal, virement, mandat administratif.

Mon panier

Le panier est vide

Calligraphie

Cette rubrique est en réalité un manuel d'initiation à la calligraphie chinoise traditionnelle. Les différents articles permettent de s'initier puis de prolonger l'initiation par la pratique régulière, grâce aux grilles de calligraphie ainsi qu'aux exercices que nous proposons. Cette rubrique est consultable gratuitement dans son intégralité, et les éléments qui la composent, comme les grilles de calligraphie sont publiés sous licence libre.

Ngrille de calligraphie chinoise, Lumière de Chineous vous proposons une série de grilles de calligraphie chinoise. Ces grilles numérisées peuvent être imprimées au format A4 ou suppérieur car nous les numérisons dans une résolution suffisante pour l'impression.

Ces grilles de calligraphie sont disponibles sous licence libre Creative Commons paternité. Ce qui signifie que vous pouvez légalement les utiliser et même les partager avec d'autres personnes tant que vous indiquez clairement qu'elles sont publiées sous cette licence ainsi que l'adresse du site Internet Lumière de Chine en tant qu'auteurs de ce manuel de calligraphie. Ces grilles proviennent à l'origine d'un ancien manuel de calligraphie chinoise.

Nous publierons régulièrement de nouvelles grilles.

Contrairement aux premières grilles que nous avons publié, celles ci comportent trois sinogrammes par page. Nous indiquons donc les trois sinogrammes disposés dans chaque grille, ce qui vous permet de savoir quel fichier vous allez télécharger. Pour retrouver le sens de chaque sinogramme vous pouvez utiliser le dictionnaire chinois en ligne.

Les grilles de calligraphie chinoise du manuel Lumière de Chine :

L'archive contenant toutes les grilles : grilles3symboles_Lumiere-de-Chine.zip

  1. Shuǐ - Wèi - Cùn
  2. Rù - Zhàng - Shǐ
  3. Zāi - Zōng- Yǔ
  4. Zhī - Yíng - Chāo
  5. Hé - Sēng - Suí
  6. Shì - Hàn - Jīng
  7. Shì - Jiè - Wǒ
  8. Tiān - ān - Guāng
  9. Yě - Yuán - Lǐ
  10. Jiě - Jìn - Lè
  11. Gāo - Zhēn - Jiàn
  12. Yuè - Yòng - Xíng
  13. Dū - Sī - Cháo
  14. Chá - Qì - Sù < nouvelle grille
  15. Nán - ér - Yǔ < nouvelle grille

Les anciennes grilles de calligraphies publiées. Ces grilles ne comportent qu'un seul symbole, répété trois fois.

Des sinogrammes simples, pour bien débuter.

"un"
Télécharger le fichier PDF
"sept" Télécharger le fichier PDF
shí "dix" Télécharger le fichier PDF

Le pinceau chinois peut être utilisé aussi bien pour la calligraphie que pour la peinture traditionnelle chinoise, aussi bien que pour l'aquarelle classique partiquée par les occidentaux.

Avant même d'apprendre à tenir le pinceau, il faut adopter une posture confortable qui permette à la fois d'obtenir de la précision et une respiration adaptée à la pratique. La respiration peut être assez similaire à ce qui se pratique lors de séances de Qi Kong ou de Tai Ji.

Nous ne parlerons pas pour le moment des postures debout, qui sont adoptée pour de grandes oeuvres. Assis devant sa feuille de papier, le calligraphe doit avoir le dos bien droit, les genoux légèrement écartés, les pieds bien à plat sur le sol, dans l'alignement des épaules. La position peu être rapproché de celle de "l'enracinement" lors de séances de Qi Kong ou de Tai Ji.

On tient le pinceaux à quelques cm au dessus de la tête. le pouce en oposition avec l'index et le majeur, comme si il s'agissait d'une flute droite. L'annulaire et l'oriculaires étant utilisés au niveau de la phalange et même ne doivent pas forcément toucher le pinceau. L'index et le majeur ne doivent pas être collés l'un à l'autre mais un peu écartés.

tenue du pinceau chinois de calligraphie

Voici une série de liens, vers des pages de l'encyclopédie en ligne Wikipédia. Ces pages sont bien plus détaillées que tous les articles que nous pourrions écrire nous même.

Cela nous permet en même temps de rendre hommage à Wikipédia, entreprise humaine sans précédent, qui permet la publication d'articles d'excellent niveau, et sous licence libre.

Image extraite d'un des articles et décrivant l'évolution de l'écriture chinoise, depuis ses origines.

Dans la calligraphie chinoise, il existent 8 traits fondamentaux, qui servent à composer des symboles simples appelés clés, et ces clés, assemblées, composent les Sinogrammes.

L'ordre de traçage des traits est d'une importance incontournable dans l'écriture chinoise et dépend du caractère tout en respectant certaines règles. On trace les traits du haut vers le bas, de gauche à droite, les traits verticaux, puis les traits horizontaux.

Voici le symbole "yǒng", qui signifie "éternité", et qui contient les 8 traits fondamentaux.

Le caractère yong les traits de la calligraphie chinoise

En réalité, lors du tracé de ce caractère, les traits 2, 3 et 4 sont tracés sans que le pinceau soit relevé. Il en est de même pour les traits 5 et 6.

Les traits ne sont pas tracé sans subtilités. Un point n'est pas le simple résultat du contact bref du pinceau sur le support. Le pinceau fait des crochets à l'intérieur des points et des traits.

Les traits de la calligraphie chinoise

Les liens importants, relatifs à cet article :

Wikipédia : sinogrammes

Wikipédia : les huit principes de yǒng